Carnet de route

Mont Combe Varin (2613m), Italie

Sortie :  Combe Varin du 04/02/2018

Le 04/02/2018 par DECROCQ Vincent

Non content des 30 cm de fraîches récemment tombés sur le massif côté français, 14 cafistes ont décidé de se frotter aux pauvres 10 cm de poudreuse dont le ciel a bien voulu gratifier le versan italien... Au moins on pourra continuer à raler sur la qualité de la neige !!

Départ matinal, dimanche du Rosay, récupération express d'un cafiste au Fayet, traversée du tunnel, remontée de la station de Tuile, arrêt au parking de La Croix... on s'équipe, on râle encore parce qu'il fait moins 10 degrés et on se dit que l'on serait mieux au bar !!

Que nenni, une fois la montée entamée et nos corps réchauffés par le rythme frénétique que nous impose Michel R., on se dit quand même qu'on est bien et qu'on va l'avoir ce sommet !

Aux chalets du lapin, nous laissons Alain-tout-puissant à sa contemplation des cîmes et nous continuons notre ascension. Nous attaquons la montée au dessus de la combe d'Orgères, toujours tirés par cette machine à tracer infernale qu'est Michel R. Dit le-magnifique.

Gilles-bonnet-bleu a des problèmes avec ses peaux juste sous le sommet, il laisse échapper le peloton de tête et finira bon derniers. Marie-la-kiné-de-Cluses, à l'affût en queue de peloton depuis le début de la course en profite pour déboîter et lâcher un sprint au mental qui lui vaut une belle troisième place derrière Michel-le-magnifique et Alexandre-le-gars-qui-a-trop-la-classe-en-descente.

A la suite de ces héros des temps modernes, arrivent haletant le reste du groupe, nous pouvons citer entre autres : Jean-Claude-l'inoxydable, Yann-le fiscaliste, Pascal-le-serein, Michel-le-vieux, Vincent-le-jeunot, Sylvie-la-femme-d'Alain-tout-puissant, Lionel-aux-chaussures-neuves, Pascale-la-joie-de-vivre et bien d'autres cafistes parmi l'élite !!

Nous mangeons dans le froid et la bonne humeur, en admirant les nuages qui cachent les montagnes... que c'est beau !!

Gilles arrivent, comme on a fini de manger et qu'on veut pas attendre, on redescend avant qu'il ait eu le temps d'enlever ses peaux (c'est comme ça la solidarité au CAF...).

Redescente magique, la petite couche de poudreuse ravie tous les âges, et tout le monde s'en donne à coeur joie !!!

Le groupe est en pamoison devant le style d'Alexandre-le-gars-qui-a-trop-la-classe-en-descente, qui nous éclabousse de toute sa technique... Toutes les neiges ont l'air facile pour lui, il godille tranquillement sur la poudre, la glace, le trafolé, le crouté et même l'herbe, si si je vous jure on l'a vu faire !!!

Petite pause aux chalet où on avait laissé Alain-tout-puissant, qui ne nous a pas attendu pour aller mettre ses fesses au chaud dans la voiture. Petite tournée du Perrier sans bulles d'Alex, un peu fort à mon goût, mais fort apprécié pour passer la zone avalancheuse scabreuse que nous avions déjà rencontré à la montée.

La fin est verglacée et moins intéressante. Nous nous retrouvons heureux dans un bar à la sortie de Tuile, rien de mieux qu'une bière pour se remettre de tant d'émotions.

Un grand merci à Michel-Rapin-le-magnifique qui a remplacé spontannément Thierry qui était tombé malade.

Magnifique sortie, que du bonheur...

 







CLUB ALPIN FRANCAIS SALLANCHES
201 RUE ST JOSEPH
74700  SALLANCHES
Contactez-nous
Tél. 201 Rue St Joseph 74700 SALLANCHES
Permanences :
jeudi 20:30-22:00