Carnet de route

Cogne Chartreuz Trip 2015 - Cascade de Glace

Sortie :  COGNE CHARTREUZ TRIP 2015 du 21/02/2015

Le 03/03/2015 par Mickael Jasinski

Cogne Chartreuz’ Trip 2015 – 3 jours de cascade de glace dans le Val de Cogne en Italie

Samedi matin, le rendez vous est pris à 8h, au Rosay pour les uns, chez Didier pour les autres. La matinée est pluvieuse mais nous partons en Italie remontés à bloc pour affronter les cascades de glace Valdotaine. Mick et Didier pour l’encadrement et Sabrina et moi même pour participants.

1h30 après, nous arrivons à notre fameux hébergement : l’Agriturismo de Laetizia. L’endroit est magnifique, l’acceuil très chaleureux. Nous retrouvons alors autour d’une tasse de thé et de succulents gâteaux une partie des troupes : Marc et Marie Claude (qui grimperons avec nous 4 aujourd’hui), et Sophie qui malheureusement est malade. 3 autres compères sont déjà en train de faire parler leurs crampons : David, Florian et Stéphanie.

On pose les affaires, se change rapidement et c’est parti pour notre première journée ! On se réparti le matos, les sacs sont lourds, le temps un peu neigeux mais rien n’entame la bonne humeur ambiante. Quelques ¾ d’heure d’approche sont nécessaires pour arriver au pied de la cascade du Sentier des Trolls. Réputée mais peu difficile, ce sera la cascade idéale pour une première. Nous sommes en cordée de 3 : Mick ouvreur avec Sabrina et moi en second, Marc et Didier en réversible et Marie Claude en second. On tire 5 longueurs abordables entrecoupées de quelques ressauts plus raides, et il est déjà l’heure de poser les rappels pour redescendre. Bon exercice de manip de corde, nécessaire pour les moins aguéris d’entre nous. On se déséquipe, fait le chemin inverse à la frontale et la première cordée s’offrira même le luxe de débrieffer autour d’une bière !

On rentre tous les 6 à l’auberge pour retrouver les autres, tout juste le temps de se changer et l’on part pour notre resto du soir : Lou Ressignon. Entre bières, vin rouge et différents plats de viandes et de pâtes, notre maigre nutrition de la journée (ben oui, pas le temps de manger en cascade...) est très vite oubliée.

Il est minuit passé, le temps de prendre une rapide douche et de se coucher ! Demain le réveil sera matinal (trop ou pas assez, tout dépend des personnes J )

7h15, le petit déj hyper copieux et avalé, les thermos remplis à ras-bord, nous repartons jouer avec nos piolets. Ce matin, l’approche sera plus longue : un peu plus de 2h. Les sacs semblent déjà plus lourds que la veille, la neige fraiche sur les sentiers ne facilite pas non plus notre progression. Comme la veille, tout le monde est à fond !

En cordée de 2, nous abordons cette fois ci la cascade Monday Money. Je suis sur la corde de Mick et Sabrina sur celle de Didier. Le reste de l’équipe est sur d’autres cascades ou au stade de skating. Nous progressons à bon rythme sur 3 longueurs cette fois, mais bien plus raides que la veille. La progression est géniale et tout le monde y trouve son compte. Les heures défilent vite (trop vite) et nous revoici à la voiture alors que la nuit est déjà tombée. A noter que nous avons tout de même eu le droit à une démo de Kayak sur Neige de Didier...

Il est l’heure pour la majorité du groupe de rentrer en France. Il ne restera que Sabrina, Mick, Didier et moi même pour le 3ème jour. On va pas se laisser abattre, ce soir c’est Lou Becquet. Attention les yeux et l’estomac, on n’est pas là pour rigoler ! La fatigue commence à pointer son nez mais nous passons encore une très belle soirée. A tel point que l’on va boire la « bière de la digestion » dans un petit bar tenu par un valdotain « original ». Et mince, ce n’est pas ce soir que l’on va récupérer les heures de sommeil manquantes.

7h le lendemain, les yeux piquent un peu mais le moral est intact, le petit déjeuner toujours aussi bon. Nous voilà parti pour la seconde vallée, Valeille, à l’assaut de la cascade Chandelle Levure. Une grosse heure d’approche nous permet d’arriver au pied de la glace. Cette fois encore on a pu admirer les superbes cascades aux alentours (il y en a vraiment partout) et aux difficultées variées. On change les équipes et les moins expérimentés s’essayent même à passer en tête. Les premières longueurs sont faciles mais il n’en reste pas moins que ça change la donne comme on dit ! La difficulté augmente progressivement et les vrais cascadeurs reprennent les manettes. 4 longueurs sont avalées, avec en prime un peu de soleil. Les derniers rappels sonnent malheureusement la fin de la journée. Un petit crochet par l’Atelier pour déguster un tiramisu et une dernière bière, il nous reste encore à récupérer les affaires et rentrer chez nous. Il est 20h, on est arrivé. Des souvenirs plein la tête (et les bras...) encore des supers moments de formation et d’éclate en montagne.

Merci encore aux encadrants, leur patience à toute épreuves, leurs compétences, leur envie de partager et de former, leur bonne humeur et surtout leurs flasques magiques J. Une chose est sûre, le rendez vous est pris pour l’année prochaine !!!

Matth

 







CLUB ALPIN FRANCAIS SALLANCHES
201 RUE ST JOSEPH
74700  SALLANCHES
Contactez-nous
Tél. 201 Rue St Joseph 74700 SALLANCHES
Permanences :
jeudi 20:30-22:00
Agenda