Carnet de route

Tête de la Sallaz

Le 07/02/2016 par Olivier Bédu

Tête de la Sallaz - 07/02/16 - Encadrée par Gaël et Gilles

Samedi soir, les dernières prévisions météo ne sont vraiment pas engageantes.

Conversation SMS avec notre encadrant :

« Salut Gaël, on confirme bien le RDV demain au Rosay 8h? »

Sa réponse respire la motivation : «  oui oui c'est confirmé. Par contre, à 8h30, c'est Dimanche ! »

Huit assoiffé(e)s participent finalement à cette collective.

Covoiturage jusqu'à Romme où une fine pluie nous accueille en guise d'apéritif, avec une magnifique vue sur la perturbation qui nous arrive droit dessus. Le ton est donné !

Un début de montée bien raide, conversions sur la piste, déserte. Gilles donne la cadence au groupe, Gaël sait trouver les mots pour ceux qui ont du mal à se réveiller : « l'avantage quand c'est raide, c'est que ça dure moins longtemps ». Honnêtement, tout le monde n'est pas convaincu...

Nous optons ensuite le chemin qui monte paisiblement à travers la forêt, débouchant sur la crête où un vent soutenu nous accueille et ne fera qu'augmenter jusqu'à l'ascension finale.

Totalement en phase avec la météo, l'arrivée au sommet coïncide avec celle des flocons. Ambiance surréaliste et paradoxalement, une belle luminosité (pas de belles couleurs non, car c'était plutôt en noir et blanc !).

Passage en mode descente et nous retournons prudemment sur nos pas, enfin sur nos spatules, en veillant à rester groupés, la visibilité s'étant dégradée.

Retour à l'abri dans la forêt, le groupe plante le pique nique sous un beau sapin. Ambiance hivernale, « jus de fruits » et victuailles partagées réchauffent les c½urs puis c'est parti pour une belle descente avec 15cm de fraîche de plus qu'à la montée. Séance de slaloms entre les arbres pour rejoindre « l'espace freeride » de la célèbre station de Romme, la neige a même recouvert la route, nous quittons les skis devant la voiture.

Comme pour fêter ça, une bataille de boules de neige est lancée. L'enquête n'a pas permis d'identifier qui avait commencé, mais il y avait bien 8 participants !

Nous nous retrouvons ensuite au bar local pour une boisson chaude ou fraîche selon le besoin de chacun, et un bilan commun : une belle ballade malgré les prévisions météo peu engageantes.

Un seul regret cependant, je n'ai toujours pas compris comment Gaël a pu faire déchirer son pantalon comme ça :-)

Merci à nos encadrants Gilles et Gaël, et à tout le monde pour la bonne ambiance.

Olivier Bédu







CLUB ALPIN FRANCAIS SALLANCHES
201 RUE ST JOSEPH
74700  SALLANCHES
Contactez-nous
Tél. 201 Rue St Joseph 74700 SALLANCHES
Permanences :
jeudi 20:30-22:00
Agenda