Carnet de route

Aiguille de la Bérangère

Le 19/07/2015 par Benjamin DESFOSSEZ

C'est sous un ciel de plomb que l'équipe se donne rendez vous au Rosay le Samedi à 7h30.

Nous partons pour les Contamines-Montjoie et plus exactement le Cugnon où nous laisserons les véhicules.

Le temps est moins beau que prévu et nous recevrons même quelques gouttes et deux coups de tonnerre à peine une demi-heure après notre départ.

Nous montons tranquillement au refuge de Tré la Tête où certains prendrons le café, d'autres une barre de céréales, puis nous repartirons sans trop tarder car le vent frais nous refroidit vite.

En route pour le refuge des Conscrits, le sentier est un peu plus alpin avec des cordes fixes pour rassurer ou assurer les moins aguerries.

Le chemin ne prend pas beaucoup de dénivelé ce qui a l'inconvénient d'ajouter des km à la marche, c'est long, très long mais on aime ça!

Heureusement les passages un peu techniques et la superbe passerelle permet d'ajouter un peu de piment à la balade.

Après plus de 5h de marche nous arrivons aux Conscrits, refuge plutôt moderne malgré ses 18 ans.

Nous prenons des informations sur les conditions auprès de la gardienne qui nous indique que les dômes de Miages sont accessibles mais pour des alpinistes expérimentés.

En effet, la canicule a mis à nu la glace à beaucoup d'endroits et a ouvert des crevasses rendant plus difficile l'accès à la haute montagne.

Une fois nos marques prises, c'est temps libre, certains en profitent pour faire la sieste, d'autres pour aller en reconnaissance pour le lendemain, d'autres pour aller se baigner dans des gouilles, d'autres encore pour bouquiner, bref chacun trouve des occupations.

Ensuite nous ferons patienter nos estomacs affamés avec des parties de UNO, ce qui nous a permis aussi de bien rigoler.

Le repas fut excellent: soupe de lentille au curry et ail avec la tomme, rôti de porc, Crozets et crème caramel au beurre salé. C'est marrant comme tout est meilleur en altitude....

C'est donc avec la peau du ventre bien tendue que nous reprenons nos parties de UNO mais avec beaucoup moins de vivacité et d'agilité.

Au bout d'un moment Fanki nous a foutu au lit, fait pas déconner debout à 3H50!

Après une très courte nuit et un bon petit déj nous nous équipons et partons en direction de l'Aiguille de la Bérangère avec un ciel étoilé, d'abord sur un terrain de roches moutonnées puis sur du névé.

Arrivé au pied du glacier de la Bérangère nous nous encordons et mettons les crampons.

Nous remontons le glacier puis nous prenons pied sur le rocher, un rocher assez instable où il faut tester ses prises et faire gaffe à pas trop faire trainer la corde pour ne pas provoquer de chute de pierre.

Après deux pas d'escalade et de la crapahute, nous arrivons au sommet le soleil à peine levé.

Nos encadrants décident alors de traverser le sommet et de descendre vers le col de la Bérangère pour nous faire travailler la corde tendue.

Arrivée au col, petite pause ravito/photos et demi tour pour remonter à l'Aiguille.

Nous aurons donc fait le sommet deux fois! On est vraiment trop fort!

Ensuite redescente dans la caillasse puis sur le glacier et les névés où certains en profitent pour faire de la luge sur les fesses, ca va tellement plus vite!

De retour aux Conscrits nous prenons l'apéro puis notre repas, pic nic pour certains, omelettes pour d'autres suivi de la traditionnelle plaquette de chocolat.

Nous prenons notre temps sur la terrasse du refuge mais malheureusement il faut redescendre. C'est avec beaucoup d'appréhension de se retaper ce chemin qui n'en fini pas avec la chaleur en plus et la courte nuit que nous remettons nos sacs sur le dos.

Et c'est parti pour plus de 4h de marche, plus on regarde la vallée plus elle s'éloigne, les pieds dans les grosses chauffent, les épaules sous le poids du sac souffrent. Une petite pensée pour ceux qui font ça mais après la traversée intégrale des dômes!!!

Arrivée au refuge de Tré la Tête petite pause et remplissage des gourdes, allez courage dernier tronçon.

Une fois à la voiture nous rejoignons la base de loisirs des Contamines pour boire un dernier verre dans une ambiance chaleureuse.

Ce fut donc un super week end avec une jolie balade, une super équipe et une bonne ambiance!

Un grand merci à Franki et Didier pour l'organisation, leur pédagogie et leur dévouement pour le CAF de Sallanches.







CLUB ALPIN FRANCAIS SALLANCHES
201 RUE ST JOSEPH
74700  SALLANCHES
Contactez-nous
Tél. 201 Rue St Joseph 74700 SALLANCHES
Permanences :
jeudi 20:30-22:00
Agenda