Carnet de route

Grotte de Gourmier

Sortie :  weekend spéléo dans le Vercors du 06/12/2014

Le 06/12/2014 par Franck Socquet

Parfois quand on voit la grisaille qu’il fait dehors on est bien content d’aller se promener sous terre !

C’est ce que nous avons fait ce weekend des 6 et 7 décembre. En route vers le Vercors pour 8 spéléologues éclairés de notre CAF de Sallanches, avec 2 grottes au programme.

D’abord la grotte de la Goule Blanche classée en initiation, si bien que nous y entrons "les mains dans les poches". Le massif du Vercors étant bien plus ancien que nos montagnes alpines du nord, nous y découvrons un spectacle incroyable de concrétions multimillénaires de toutes sortes. Cependant le spéléologue isérois doit être sans doute plus aguerri que nous, car nous nous retrouvons plusieurs fois devant des ressauts à peine franchissables "en libre". Heureusement que Franck avait comme toujours prévu un bout de corde "au cas où", et que Yann avait oublié de se délester de son kit Jumard-Crolles-Huit, qui finalement nous a bien servi pour progresser ! Avec en prime une révision du nœud demi-cabestan pour tous si nous voulions redescendre les ressauts, et passage de quelques étroitures, l’initiation était complète.

Une bonne nuit dans un gite confortable, avec un bon repas où certains ont préféré le gout du blanc, était bienvenue après ces péripéties. Et pendant que notre hôtesse entassait les pécules, nous nous préparions à partir pour la deuxième grotte, qui n’était pas classée en initiation.

La fameuse grotte de Gournier n’est pas d’un accès facile puisqu’il faut d’abord traverser un lac en canoë, puis directement escalader 7 m, ensuite franchir une vire de 40 m, pour enfin entrer dans l’immense cavité. C’est un feu d’artifice de stalactites, stalagmites et drapures de toutes formes comme jamais nous n’en avons vu, que l’eau à façonné durant des milliers d’années. Nous profitons de ce spectacle avant de pénétrer dans le réseau actif, la partie où coule la rivière souterraine. Malgré nos efforts pour ne pas nous mouiller, nous constatons rapidement que le fond de l’eau est frais ! C’est finalement à la nuit tombante que nous regagnons les voitures où nous attendaient des vêtements propres et secs.

Merci à Franck pour cette bonne idée de sortie.

Alexandre Petit-Jean







CLUB ALPIN FRANCAIS SALLANCHES
201 RUE ST JOSEPH
74700  SALLANCHES
Contactez-nous
Tél. 201 Rue St Joseph 74700 SALLANCHES
Permanences :
jeudi 20:30-22:00
Agenda