Carnet de route

Cîme d'Entrelor 3200m, Val d'Aoste

Le 23/02/2014 par BEDU Olivier

Ancien Cafiste bordelais maintenant installé à Sallanches, retrouver le ski de rando avec le CAF me titillait forcément...

Tout débute un jeudi soir comme de coutume: sortie convoitée annulée, je fais connaissance avec les gens présents: Henri, encadrant, me propose de me joindre à sa sortie en Italie.

"c'est où ?", il répond un nom que je ne comprends pas bien... "pas trop dur ?", "non, un truc cool 1200m maxi à monter et une descente facile et jolie" me dit il avec son air malicieux. Voilà un programme alléchant, je signe !

Rdv 7h le dimanche, une petite heure de route et voilà les 13 Cafistes à l'assaut du col d'Entrelor. Légère inflation à signaler, mais rien de grave pour l'instant: ce sont désormias 1300m à gravir qui nous attendent.

Montée paisible dans la forêt, puis innondation de soleil à la sortie des bois. Henri nous encourage: "on vient de faire un petit Mayères". Je comprends alors que le "Mayères" est la valeur étalon pour Henri (ainsi un Mayères peut valoir entre 400m et 800m de dénivelée selon les moments) 

L'endroit est sauvage, splendide vue sur tout le vallon et la trace qui monte au col, il reste pas mal de chemin, allons-y ! A mi trajet, l'unique trace ne convient plus à Henri qui opte pour une petite variante demandant pas mal d'effort supplémentaire, avec notamment l'ascension d'un mamelon à pied skis sur le dos. Itinéraie esthétique, mais certains choisissent de renoncer devant l'effort. Henri motive le reste de la troupe "courage il nous reste à peine un bon Mayères à faire". Il usera même de l'argument ultime: " allez, on va jusqu'au replat et on mange"... Bien entendu, une fois arrivé au replat, notre encadrant favori regarde malicieusement le col à peine plus haut en disant "ça serait dommage de ne pas voir ce quil y a derrière non !?". Personne n'a l'idée de protester tant cela coulait de source, d'autant qu'il n'y avait plus qu'un demi Mayères à gravir... et une fois arrivés au col, Henri n'a pas eu à donner le moindre argument, chacun a vu la cime d'Entrelor toute proche et en a entrepris l'ascension (entre un tiers et un quart de Mayères à vue de nez !)

Là haut quel panorama ! L'effort demandé fut vite oublié, chacun avait la banane, le Grand Paradis si proche, Cervin, Mont Blanc...  Magnifique !

Passage en mode descente, pause casse croûte au col, et c'est parti pour du ski de rêve, poudreuse magique dans des pentes douces, ça n'en finissait pas... Plutôt que de rentrer par le même vallon que celui de la montée, Henri propose de basculer sur l'autre versant, moyennant une petite remontée de 150m disait-il (je ne fais pas la conversion en "Mayères" cette fois...)

La descente se termine tranquillement dans la forêt, il fallait tout de même faire attention, quelques mélèzes rebelles avaient parfois tendance à se mettre sur notre trajectoire !

Retour aux véhicules sans encombre, nous échangeons nos impressions autour d'une colation dans un bar sympathique. Bilan, 1850m gravis, soit plus ou moins 3 "Mayères" au lieu des 2 prévus, mais cette inflation là ne gêne personne ;-)

Retour au bercail avec des images plein la tête, et le sentiment d'avoir totalement profité de cette belle journée.

Merci à Henri de nous avoir emmenés là... et à tout le groupe pour l'excellente ambiance.

A la pochaine

Olivier Bédu

photos: https://plus.google.com/photos/103294579543293213486/albums/5983726118512135089?authkey=CKDJv5mA2oWz8AE

CLUB ALPIN FRANCAIS SALLANCHES
201 RUE ST JOSEPH
74700  SALLANCHES
Contactez-nous
Tél. 201 Rue St Joseph 74700 SALLANCHES
Permanences :
jeudi 20:30-22:00
Agenda